Archives du mot-clé ne rien faire

Lâchez prise sur le lâcher prise

 

Le lâcher prise ! Qui n’en a pas entendu parler !

C’est devenu une mode, presque une injonction !

 

 

 

 

 

Tous les journaux people, la presse papier, essentiellement féminine, publient des dossiers sur ce thème.
Les librairies regorgent de livres ou titres explicites :

  • « Mille et un conseils pour lâcher prise »
  • « Le lâcher prise en dix leçons »
  • « La méthode infaillible pour lâcher prise »
  • « 52 semaines pour lâcher prise »
  • « Profitez des vacances pour lâcher prise »

 

Il est vrai que notre société est devenue « performeur ». Il faut être le meilleur en partout, dans tous les domaines de notre vie :

  • au travail
  • en famille
  • dans l’éducation de nos enfants
  • lors de nos loisirs sportifs

 

Il est également vrai que nous sommes nombreux à en avoir pris conscience.

Continuer la lecture de Lâchez prise sur le lâcher prise 

Faire ou laisser faire ?

Dans vivresestalents, Marie Christine Provost parle de la période qu'elle a vécu ou elle n'était pas en mesure de faire quoi que ce soit.
Un moment sans aucun action possible

 Je  reviens vers vous après quelques semaines de silence.

J’ai vécu un grand changement intérieur depuis ce début d’année et cela m’a demandé de rester avec moi-même.

Du coup, aucun mouvement  n’était visible en  apparence, alors qu’à l’intérieur de moi les énergies et informations diverses circulaient à grande vitesse. Il m’a fallu un peu de temps pour intégrer tout cela.

Et après ces quelques semaines où aucune action n’était possible, et alors que je me remettais en mouvement, mon ordinateur m’a lâché. J’ai perdu quelques informations mais grâce à la dextérité de ma fille Caroline, j’ai pu récupérer la plupart de mes données.  Du coup, je suis restée un long moment sans écrire sur ce blog et sans répondre à vos questions. 

Continuer la lecture de Faire ou laisser faire ? 

Je ne fais pas grand-chose !

Dans vivresestalents.fr, Marie Christine Provost parle de toutes ces petites choses que l'on fait au quotidien alors que nous avons l'impression que nous ne faisson rien... même si nous avons 4 enfants, un travail à plein temps, un compagnon, une maison à s'occuper et des activités à coté.
Regardez ce que vous faites !

La semaine dernière, je recevais un membre de ma famille pour le week end et en parlant avec elle cette femme  me dit :

« Je me sens fatiguée et pourtant je ne fais pas grand-chose ! »

Je dois dire que je suis restée sans voix car si pas grand-chose s’appelle : vivre en couple, élever  4 enfants, travailler à plein temps et s’occuper de la maison tout en faisant partie de quelques associations … je n’appelle pas cela  « pas grand-chose » !

En fait, j’ai pu remarquer cela car il n’y a pas si longtemps, je fonctionnais comme cela. Je m’occupais parfaitement de ma famille, de la maison, de mes relations (et de moi-même bien sur) mais je faisais cela avec une telle organisation, une telle maitrise et une telle présence que cela me semblait facile, évident et pas « grand-chose » à moi non plus …. puisque cela ne me demandait aucun effort ni ne me posait aucune contrainte.

Continuer la lecture de Je ne fais pas grand-chose ! 

Développer l’amour et la paix en soi pour que ces qualités se manifestent

 

Je suis convaincue que le changement commence à l’intérieur de chacun et que si nous voulons vivre dans un monde de paix et d’amour, il est important de développer ces qualités en nous. Je dirais que l’amour c’est aimer les gens pour ce qu’ils sont et aussi pour ce qu’ils ne sont pas… Et c’est (à mon avis) les aimer tant que nous pouvons les laisser expérimenter ce qu’ils ont envie de vivre, même si ce n’est pas ce que nous ferions ni  souhaitons pour eux. En étant dans l’amour et la paix, nous pouvons manifester cela pour nous et peut être inspirer d’autres personnes à le vivre aussi.

J’ai remarqué qu’au début, je voulais « le bien des gens ». J’avais tellement d’enthousiasme à découvrir des pratiques, des enseignements, des pensées qui me permettaient de me sentir beaucoup mieux que j’abreuvais les gens de conseils, d’informations alors qu’ils ne me demandaient rien. Cela partait bien sur d’un bon sentiment mais en fait, je m’en aperçois maintenant, j’avais une croyance que ces personnes pourraient avoir une vie encore plus belle que celle qu’ils vivaient et je voulais leur donner un accès pour cela.

J’ai changé maintenant et je suis davantage dans « l’art de permettre ». Je suis détachée de ce que les gens vivent ; je leur souhaite toujours le meilleur mais je n’interviens plus sauf s’ils me le demandent… Car après tous, comment puis-je savoir que ce qu’ils vivent n’est pas le meilleur pour eux ?

J’ai pris l’entière responsabilité de ma vie et la pratique du ho-oponopono m’a beaucoup aidé. Je SAIS maintenant que tout ce qui ce joue sur terre en ce moment, peut importe au niveau que ce soit, est ma création… Qu’il s’agisse de la dette de la Grèce, de cet enfant mordu par un chien ou de la victoire  en ½ finale de coupe du monde de football de l’équipe de France  féminine. Tout cela est MA création et je peux décider de dissoudre tout ce qui ne me convient pas… Je n’ai qu’à dire :

« Je vous aime, pardon, je m’excuse, merci ».

Il m’est arrivé une expérience extraordinaire que je souhaite partager avec vous.

J’étais en vacances en Normandie chez une grande amie Pour moi, elle est la personne qui est le plus dans l’Etre dans toutes celles que je connais. Je pourrais dire qu’elle manifeste l’abondance dans la joie et la simplicité. J’avais pratiqué le ho-oponopono de façon intensive, pour ainsi dire en permanence : environ 12h00 par jour pendant plusieurs jours et je me sentais dans un état d’Etre également. Je me sentais totalement reliée, présente, consciente, joyeuse, dans la légèreté et en paix.

Nous sommes allées nous promener accompagnées de nos maris respectifs, dans un endroit tellurique important, situé dans la forêt près de chez eux.

Je pratique la géobiologie et je « fréquente les Etres invisibles » et je sais qu’il y a parfois certaines nuisances sur les lieux et j’avais décidé que je n’aurais aucune action à ce sujet. Quoiqu’il y aurait là-bas, il n’était pas question que je nettoie quoi que ce soit et que j’ai une quelconque action ni intention à propos de cet emplacement.

Nous avons descendu  un talus assez haut puis sommes passés sous une arche de pierres, un peu comme une grotte, qui permettait l’accès à une clairière entourée de hautes parois rocheuses. Au fond de celle-ci, il y avait une grotte et un  plan d’eau. Le paysage était particulier et il se dégageait une douceur un peu dense, signe d’une énergie tellurique importante.

Il y avait quelques amis invisibles sur place et j’ai fait un petit salut au gardien du lieu. Pour information, les gardiens du lieu sont des Etres invisibles qui gardent les lieux, comme leur nom l’indique et ils savent tout ce qui s’y passe.  Ils sont présent également à l’entrée de nombreuses maisons.

Lorsque nous sommes remontés sur le chemin, mes amis nous ont indiqués le nom du lieu : « Le trou de l’enfer ». Une histoire disait que des Allemands avaient été jetés dans le trou de la grotte lors de la dernière guerre et qu’il y avait des âmes errantes : ce qu’à confirmé le gardien du lieu…

Tout à coup, alors que nous ne faisions rien de particulier, le lieu a commencé à s’activer, sa vibration monter de plus en plus et il a commencé, de ce fait, à se nettoyer…

J’étais stupéfaite : je n’avais jamais vu quelque chose comme cela. En général, pour avoir un résultat comme celui qui était un train de se réaliser sous mes yeux (plutôt au niveau ressenti car il n’y avait rien à voir) il aurait fallu que je fasse quelque chose ou que j’ai une intention quelconque et ce n’était absolument pas le cas !  Je n’en revenais pas et la vibration du lieu continuait à monter de plus en plus.

Quelques heures plus tard, rentrée chez nos amis,  j’ai appelé le gardien de ce lieu (ils peuvent se déplacer très vite) qui m’a annoncé que le lieu était nettoyé, les âmes errantes avaient retrouvées leur foyer et que cet endroit était comme une colonne de lumière cosmo-tellurique qui allait augmenter toute la vibration de la région.

J’ai demandé à mon ange comment tout cela avait été possible sans action de notre part ! La réponse que j’ai reçue était claire : c’est notre état à cette amie et moi qui avait permis cela. Nous étions toutes les deux dans l’Etre, au point Zéro, ce point ou tout est possible car nous sommes en connexion avec le Divin, la source. Nos deux énergies se sont potentialisées et ont permis cela….

J’ai été soufflée ! J’avais entendue que des Maitres spirituels arrivaient à transformer tout ce qu’ils côtoyaient : les lieux, les gens… sans aucune action de leur part. Cela me semblait vrai mais je n’avais jamais connu un tel résultat… Et là, tout à coup, cela se passe… Bon, nous étions toutes les deux avec nos deux énergies ensembles et je ne prétends pas que je suis un Maitre (et elle encore moins), mais là, le résultat était net !

Quelle conclusion j’en ai tiré :

Sans aucune action, sans aucune intention, le fait d’Etre au point zéro, dans l’Etre, crée un résultat dans notre vie… Si cela c’est passé au niveau de cet endroit, cela peut se répéter partout et pour toutes les situations…

Whaohh quelle découverte… Je le savais, notez bien mais d’avoir vécu cette expérience m’a conforté dans le fait qu’il n’y a rien à faire, juste à permettre… et qu’il n’y a pas besoin que les gens changent pour que quelque chose se passe ! Nous avons juste, nous, là où nous sommes, à essayer d’être au pont zéro, dans l’Etre. Pour cela, tous les outils sont utiles, du moment qu’ils vous donnent de la joie et qu’ils vous inspirent. Personnellement, je trouve que le ho-oponopono est celui qui me convient le mieux !

Et cela commence dans notre quotidien, là où nous sommes et c’est là le plus merveilleux. Car j’ai une vie de famille et croyez-moi, mes belles théories sont soumises à l’expérience tous les jours ! La paix  commence chez nous, c’est évident mais j’avoue que parfois (mais de plus en plus rarement !) ce n’est pas complètement manifesté ! Quand mes enfants laissent trainer leurs affaires par exemple ou quand j’attends une aide pour une tâche domestique et que celle-ci tarde à se manifester !

Belle création à tous !