Le jeu du coureur des bois

En ce début de vacances scolaire, du moins pour certains, je vous suggère un jeu qui permet de développer chez les enfants  l’intuition et la confiance en eux.

Je l’ai beaucoup expérimenté avec les miens.

Choisissez un bois assez grand, mais vous devez pouvoir vous y repérer (vous en tant qu’adulte). Vous décidez ensuite de marcher à travers les fourrés et les taillis sans suivre les sentiers déjà existants.

Un des enfants va devant et montre le chemin. Il est le coureur des bois. C’est son intuition qui doit le guider et le faire choisir de tourner à droite, à gauche ou de continuer tout droit. A chaque choix que l’enfant doit faire pour la route à suivre, il doit sentir que l’intérieur de son corps  lui donne le bon chemin.

Je disais à mon enfant le coureur des bois : « Ecoute ce que ton cœur te dit ; quelle route te dit-il de suivre ? »

Il s’agit le plus souvent d’une forme de sensation :   si je vais tout droit, ce que je sens à l’intérieur de moi me semble serré, noué… Idem si je vais à gauche. Par contre, si je choisis d’aller à droite, j’ai l’impression que « ça » circule bien en moi… Que tout est fluide…

Bon et bien allons à droite ! »

Et ainsi de suite.

Il est évident que tout le groupe suit inconditionnellement le coureur des bois. Aucune protestation n’est possible même si les autres enfants auraient eux choisis un autre chemin. Bien sur, il est permis de changer de rôle quand tout  le monde est d’accord pour cela.

Il est très intéressant de voir les différents comportements :

Une de mes filles s’en sortait plutôt bien, quoi qu’elle ait eu parfois quelques hésitations

L’autre, était toujours sure de ces choix et nous ramenait toujours à bon port bien que parfois elle nous amenait dans des endroits improbables.

Mon fils lui hésitait souvent, doutait de lui, n’était pas sur d’avoir pris la bonne décision. Il a fallu plusieurs expériences et de sorties dans les bois avant qu’il puisse compter sur son ressenti… qui était bon de toutes façons car à un moment où à un autre, nous retournions à notre point de départ…

Cela l’a beaucoup aidé à développer la confiance en lui…

Belles promenades en forêt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *