L’art de remettre

J’ai entendu parler de cela la première fois, lors d’une conférence de Françoise Gérard (auteur de cancer ma voie de guérison). Elle y raconte qu’elle était en train de mourir d’un cancer du sein dû à une énorme colère contre son père  (alors décédé) qui l’avait maltraitée lorsqu’elle était enfant. Elle savait que sa colère et sa rancœur était en train de la tuer, elle était d’ailleurs persuadée qu’elle allait mourir dans la nuit, mais rien à faire, elle n’arrivait pas, malgré tous ses efforts, à lui pardonner. Elle n’était même pas en paix à l’idée d’en finir avec la vie parce que très croyante elle était certaine de le revoir  dans l’après-vie.

Un moment, elle avise un napperon sur la table de nuit…. Son état physique, à ce moment là,  était très critique. Son sein avait, suite au cancer, la forme d’une grande pizza et son corps entier dégageait une odeur de putréfaction. Elle était sure qu’elle allait mourir dans la nuit tant son corps physique était délabré.

Elle avise le napperon et l’imagine alors devant elle. Elle décide  que, puisqu’elle ne peut pas pardonner, elle va  demander à  Jésus Christ de le faire pour elle. Elle visualise alors qu’elle dépose sur ce napperon virtuel, son père, sa relation avec elle, sa colère, sa rancœur, elle-même et tous les reproches qu’elle s’est fait et qu’elle lui a fait…  Elle dépose tout ce qui a trait à cette situation…

Elle voit le napperon se fermer et Jésus le prendre…

Elle dort magnifiquement bien et dans la nuit, rêve de son papa qui lui apparait sous la forme d’un Etre lumineux. Il lui parle très doucement et lui explique le pourquoi de son comportement si dur avec elle. Elle vit un très beau moment avec lui ; et ressent tout l’amour qu’il y a entre eux.

Le lendemain, à  son réveil, elle sait qu’elle est guérie. En effet, deux mois plus tard, elle reprend son travail en parfaite santé.

 

J’utilise très souvent cette méthode lorsque j’ai quelque chose qui me préoccupe et dont je souhaite être libérée.

Par contre, au fur et à mesure de mes expériences, je me suis aperçue  de plusieurs choses  et je souhaite les partager avec vous car je suis sure que plusieurs d’entre vous font l’erreur que j’ai fait très souvent au début :

Lorsque nous remettons notre problème quel qu’il soit  (relationnel, santé, argent, spirituel…) à une énergie plus grande que nous (l’univers, la source, Dieu…) nous ne l’avons plus puisque nous l’avons donné. Il est donc inutile de le redonner tous les jours car sinon cela signifie que nous l’avons récupéré pour pouvoir le donner à nouveau. Ce fonctionnement retarde considérablement les résultats (je le sais pour avoir pratiqué ainsi de longues années).

Une fois que vous avez donné votre difficulté, vous pouvez avoir par contre, ce que j’appelle des REGULATIONS. Cela ressemble au problème, ça en a l’apparence mais ce n’en est pas. C’est le signe que vous êtes en train de guérir profondément la situation.

 

Imaginez que vous décidiez de refaire les peintures et les papiers peints de votre salle à manger. Vous avez la vision de votre travail terminé ; vous pouvez vous sentir soutenu(e) par une puissance supérieure à qui vous avez remis le bon déroulement de vos travaux puis vous entrez en action : déménagement des meubles, décollage du vieux papier, lessivage des murs…. Vous regardez votre salle à manger d’un œil extérieur, elle vous semble dans le chaos et la désolation. Vous ne pouvez plus circuler, il y a du matériel à enjamber, des sacs poubelles de déchets… Est-ce que cette vision des choses indique qu’il y a un problème ? Non, au contraire, elle vous montre que vous êtes sur la réalisation de votre objectif, même si vous ne le voyez pas encore. Ce désordre apparent est en fait  le signe que tout est pour le mieux.

Il en est de même lorsque nous avons remis une situation à une  Source plus grande que nous, il est très possible que nous vivions, pendant une certaine période, une augmentation importante des symptômes. C’est à ces instants qu’il est important de garder à l’esprit qu’il s’agit de régulations et surtout de continuer à garder la vision que tout est pour le mieux. Nous pourrions avoir tellement l’impression que notre problème est revenu amplifié…

Par exemple, vous avez une situation qui vous génère de l’anxiété : une grande peur de manquer d’argent. Vous avez remis la situation – 1 fois – et il est très possible que vous ayez une augmentation importante de cette émotion, que vous ayez même l’impression qu’elle se transforme en terreur… Excellent ! Cela veut dire que la fondation même de la cause de cette émotion est en train de guérir en profondeur….

Ce n’est pas évident à vivre car nous pouvons avoir l’impression, dans ces moments là, que la situation s’aggrave et c’est là que le fait de garder notre vision fait une différence quant au résultat.

Depuis que j’ai compris cela, je ne remets qu’une seule fois et je me concentre sur la réalisation de mon objectif fixé… Je sais que tout ce que je vis ensuite et « la réfection des papiers peints de la salle à manger ».

En ce qui me concerne, je remets tout : pas seulement les problèmes mais chaque journée et chaque petite chose du quotidien (y compris le ménage de la maison)… Cela a considérablement simplifié et allégé ma vie, je me sens totalement soutenue.  Tout ce déroule simplement, aisément, de façon fluide… Il y a quelques temps, ma vie était devenue tellement facile que j’ai cessé de remettre  car je me disais que je n’en avais plus besoin, étant arrivée à un confort maximum. Cela n’a pas trainé, j’ai immédiatement vu la différence, c’était nettement inconfortable et j’ai eu l’impression de porter seule ma vie… Du coup, je m’y suis remise très rapidement et je continue chaque jour.

 

Je vous recommande ce livre dans lequel Françoise Gérard explique son parcours face à cette expérience de vie.

 

[iframe:src= »http://rcm-fr.amazon.fr/e/cm?t=vivresestalen-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2906588237&ref=qf_sp_asin_til&fc1=000000&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=0000FF&bc1=000000&bg1=FFFFFF&f=ifr » style= »width:120px;height:240px; » scrolling= »no » marginwidth= »0″ marginheight= »0″ frameborder= »0″]

 

7 réflexions au sujet de « L’art de remettre »

  1. bonjour avez vous quelque idée des coordonnées de Francoise Gérard, afin que je puise rentrer en contact avec elle?… je vous en remercie par avance….

    1. Bonjour
      Je ne les ai pas personnellement. Ceci étant elle habite Nantes et est très connue. Je vous suggère d’appeler une librairie ésotérique de cette ville pour obtenir ses coordonnées.
      je vous souhaite le meilleur !

  2. Bonjour,

    Je n’ai pas complétement saisi l’art de remettre? Par pour trouver un travail, argent, amour, on peut le faire?
    Merci
    GT

    1. Bonjour
      Oui, vous pouvez tout remettre, et dans tous les domaines.
      Imaginez un sac à dos dans lequel vous déposer tout ce qui vous encombre, vous stresse, vous inquiète, vous paralyse… et une fois ce sac à dos plein, vous le remettez… Vous pouvez aussi visualiser que vous le jetez au loin et que l’univers va s’occuper du contenu.

      Belle abondance à vous

Les commentaires sont fermés.