Comment faire si vous êtes hyper émotif et pour gérer vos émotions

Pendant des années, j’ai essayé de rassembler les morceaux de Moi-même éparpillés je ne savais trop où. Lorsque je me centrais à l’intérieur de moi, il me semblait que j’avais des parties de Moi éloignées de mon centre.

Je suis quelqu’un avec un corps émotionnel et mental très développés et du coup, je pouvais facilement « sortir de moi-même » pour me fondre dans une relation par exemple (cela pouvait être simplement une rencontre dans un supermarché ou autre…).

De nombreuses situations diverses et variées me faisaient vivre cela et je passais un temps infini à essayer de rester centrée, dans mon corps, avec un bon ancrage. Mon énergie était très dispersée par rapport à ces émotions

(générées le plus souvent par le mental, en ce qui me concerne).


Je pouvais par exemple ressentir une grande colère et je passais ensuite du temps à l’accueillir, la mettre dans mon centre et à laisser la lumière Divine en moi agir pour la transmuter. Bref, gérer mes émotions était quasiment un travail à temps plein.

Le point zéro m’a fait comprendre cette notion importante. Je n’ai rien à changer à cette colère. Je n’ai qu’à la déposer dans mon centre, au point zéro, même si je ne sais pas comment et obligatoirement le pôle positif va se créer (voir la vidéo à ce sujet). Je n’ai rien à faire pour transmuter ni transformer cette émotion. Je n’ai aucun positif à y mettre, je peux l’utiliser telle quelle car le fait de la mettre au point zéro créé obligatoirement le pôle opposée.

Pour vous donner une métaphore :
J’imagine cette émotion puissante « négative » comme un enfant colèrique qui s’agrippe à deux mains à ma jambe de pantalon en hurlant.
Avant, je l’aurais regardé et j’aurais essayé d’envelopper d’amour cet enfant hyper-émotif afin qu’il change et  qu’il se sente mieux.
Or je me suis aperçue que dans le simple fait de vouloir qu’il aille différemment, je ne l’acceptais pas tel qu’il était et donc je n’étais pas autant dans l’amour inconditionnel que je le pensais.
Maintenant, je me centre et le regarde tout en l’accueillant tel qu’il est au point zéro. Je n’essaye pas de le changer et si par hasard, l’envie m’en prenait, je mets cette dernière au point zéro elle aussi.

Cela parait être la même chose… pas du tout ! C’est complètement différent et en plus beaucoup plus rapide, plus simple et plus agréable.

Je vous suggère d’essayer : vous pourriez être bluffé du résultat.

En ce qui me concerne, je me sens nettement mieux et j’ai gagné un temps fou dans mon quotidien !