La ménopause : une fatalité à subir ?

Dans vivresestalents.fr Marie Christine Provost parle de la ménopause, cette période de la vie des femmes est souvent abordée comme difficile.Marie Christine PRovost veut faire rythmer ménopause et bien être sur www.vivresestalents.fr
Ménopause et épanouissement ? C’est possible !

  Hier,  j’ai visionné le dernier spectacle de Florence Foresti (celui de 2015) dans lequel elle parlait de l’avenir, en particulier de la ménopause comme quelque chose de difficile et d’inéluctable.

C’est vrai que depuis quelques années maintenant, cette période de la vie des femmes est abordée comme étant difficile, désagréable et un mauvais  moment à passer pour toutes les femmes.

Toutes ? Non pas vraiment ? Personnellement je ne me sens pas concernée par la difficulté prévue par les magazines, les médias…

Depuis plusieurs années maintenant je constate tout ce tapage fait autour de ce sujet et je me suis très souvent demandé, pourquoi cela devait être désagréable.

Je crois que la vie est douce et je ne vois pas pourquoi elle aurait créé quelque chose qui serait difficile à vivre. Si notre corps le vit, c’est qu’il en a la possibilité, et  je suis fermement convaincue qu’il peut aussi le vivre facilement (notre corps ! Nos émotions et nos croyances c’est autre chose. Elles peuvent en effet avoir du mal à vivre ce passage).

Je me suis fait la réflexion suivante :

la ménopause est une période de la vie où les corps des femmes arrête de produire des ovules et du coup, arrête les saignements mensuels car ils n’ont plus de raison d’être.

Or, c’est également le cas d’une fillette adolescente : son corps ne produit pas encore d’ovule et les règles ne sont pas présentes.

Alors, pourquoi y a-t-il une problème dans le 1er cas et pas dans le  2ème ?

Pourquoi quelque chose de naturel à la base devient si compliqué à vivre ?

Je ne nie pas que pour certaines femmes, c’est un moment pénible. Si c’est votre cas, je vous suggère de vérifier vos croyances et vos émotions à ce sujet et également de vous faire accompagner par pratiques douces (les plantes sont très efficaces pour cette période de la vie) ou autre thérapie qui vous convienne.

Il est intéressant, à mon avis, de savoir que dans certaines cultures, les femmes ne sont considérées atteignant leur plein potentiel qu’après la ménopause et certaines ne peuvent devenir chamans qu’après cela.

D’autre parts, un grand nombre de femme de ma connaissance sont ravies de ne plus avoir de règles tous les mois et voient leur vie allégée grâce à cela. Leur sexualité est nettement meilleure car plus aucun risque d’être enceinte. Elles peuvent se consacrer uniquement au plaisir… et cela me semble un beau programme !

Maintenant que j’approche de cette période de ma vie (et que même je devrais y être) je me sens de mieux en mieux chaque jour.

En fait, quand j’avais 20/25 ans, je n’envisageais quasiment pas d’avoir 30 ans. Cela me paraissait « loin ». Maintenant que j’ai dépassé la cinquantaine, je me sens très jeune. Mon visage a peut être des rides mais à l’intérieur je me sens remplie de mes expériences et de sagesse.

Ceci étant, je fais attention à moi et je mets tout en  œuvre pour avancer en  âge en bonne santé physique, mentale, énergétique.

En tous cas, personnellement, je suis ravie que cette période de ma vie approche car je sais que je vais la traverser avec amour, joie et bonheur…. Comme le reste. C’est du moins le choix que je fais !

Belle santé à vous !

2 réflexions au sujet de « La ménopause : une fatalité à subir ? »

  1. Bonjour

    Je suis arrivée par hasard sur votre site alors que je cherchais des infos sur la méthode France Guillain ( je pratiquais il y a quelques années, puis plus ou moins et là je m’y remets avec plaisir). Je viens de tomber sur cet article aussi, exactement ce que je vis, pourquoi tout le monde me laisse sous-entendre que ménopause = problèmes? Sans doute parce que je veux bien le croire quelque part! Alors ce que vous dites me convient parfaitement! Merci à vous et je vais continuer à explorer votre blog!
    A bientôt!
    Nat

    1. Je suis ravie de votre témoignage. Je pense qu’il est temps en effet de faire cesser cette « dictature » acceptée par tous de manière plus ou moins inconsciente. Je suis persuadée que toutes les femmes ont un bel avenir devant elle, ménopause ou pas et que l’age n’a rien à voir avec cela.
      Merci à vous

      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *