Comment faire pour se débarrasser des poux

Un moyen peu courant mais efficace pour se débarrasser des poux : c'est ce que propose Marie Christine Provost dans vivresestalents.fr
Décoder le pourquoi de l’invasion des poux

 C’est la rentrée et  dès la fin août, nos amis les poux étaient déjà présents sur beaucoup de têtes blondes ou brunes.

Ma fille Anaïs en a attrapé la dernière semaine des vacances d’été.

Une bonne partie de ses relations, qu’elle n’a pourtant pas côtoyée,  aussi. Après avoir fait un traitement de façon minutieuse, je pensais que nous en étions débarrassés. Las ! Trois jours après avoir fait le deuxième shampoing, elle en avait une quarantaine attrapés  lors l’après –midi de sa fête d’anniversaire.

Je me suis alors posé la question : pourquoi en a-t-elle eu ? Qu’est-ce qui fait que certains « sont des têtes à poux et pas d’autres ?

J’aime beaucoup prendre ma responsabilité dans tout ce que je vis. Immédiatement, tout en continuant le traitement classique, j’ai testé si elle avait des carences au niveau du corps.  Pour cela j’utilise mes doigts, avec une méthode spécifique, mais vous pouvez aussi choisir le pendule, la kinésiologie ou autre méthode qui vous convient.

En général, si le terrain est carencé, les poux ont tendance à venir.

Je teste donc :

–          Le fer,

–          Le cuivre

–          L’or

–          L’argent

–          Le zinc,

–          Le nickel,

–          Le cobalt,

–          Le manganèse

–          Le magnésium,

–          Le potassium

–          Les différentes vitamines…

–          Et ce que mon intuition me suggère.

 

En fonction des résultats, plusieurs choix s’offrent à vous : soit aller chez votre médecin pour demander un apport vitaminique, soit les apporter par l’alimentation.J’utilise beaucoup la spiruline qui est une algue aux multiples vertus et qui donne des résultats nets sur la santé et la vitalité de ma fille.

J’avais tout de même commencé à rééquilibrer les carences alors qu’elle a attrapé les poux lors de son anniversaire.

J’ai décidé de faire un décodage :

je me suis dit qu’il y avait un message de la part de ces petites bêtes qu’il fallait que ma fille entende.

 J’ai pris le gros volume « La clef vers l’autolibération » écrit par Christiane Beerlandt (éditions Altina) et j’ai fait la lecture du texte à ma fille (elle a 7 ans).

Celui-ci n’était pas très compréhensible pour elle mais je lui ai demandé de l’écouter jusqu’au bout même si elle ne comprenait rien…  Je lui ai fait un résumé et là, un grand chagrin est apparu. Elle l’a laissé éclater ; il correspondait parfaitement à ce qui était décrit dans le livre. Le fait de le lire lui a permis de l’extérioriser.

Je vous ai écrit le texte tiré de cet ouvrage, utilisez votre discernement, comme pour tout :

MORSURE DE POUX

« Tu te sens coincé(e) dans une structure qui  limite : ton énergie n’est pas bien utilisé et elle se consume sur place. Impossible de t’en sortir, tu ne peux pas être toi-même, être comme tu voudrais, et tu cherches fiévreusement dans ta tête, dans tes pensées, comment te dégager de ce sentiments frustré (inconsciemment, nervosité intérieure).

Le cas des enfants :

Tu te sens impuissant(e) et pris(e) dans le poing de la Maîtresse puissante sur le piédestal, devant la classe ; pour toi elle n’est pas « la personne qui te guide et qui t’apprends à vivre et à être créatif (-ve), mais un Chef qui peut te commander sans limites. Tu fixes les yeux sur la maîtresse –ou sur une autre autorité), mais entre-temps tu es dans le noir, avec des sentiments confus et irrités, et tu cherches, tu tâtonnes pour trouver ta Base… Tu es brûlé(e) par le soleil au-dessus de toi, par l’autorité extérieure à toi, parce que tu n’arrives pas à trouver ta propre force solaire. Tes sentiments, tes émotions, ton expression libre sont réprimés par une structure rigide ; certaines écoles sont comme un filet de sécurité  artificiel avec une philosophie trop étroite. Est-ce que toi, la mère ou le père, tu es trop sévère ave toi-même ? Emprisonnes-tu ta nature, ta spontanéité ?

Libère ta NATURE ! Ne t’étouffe pas toi-même dans des structures qui t’enserrent. Les adultes devront se transformer, atteindre un niveau où ils sont conscients d’eux-mêmes et où ils se sentent fiers et en sécurité dans leur propre être. Transformation des pensées ; la vie est un libre choix où il y a toutes les possibilités créatives. Cette conscience influencera les générations jeunes. Il n’est pas nécessaire que l’on se sente mordu et emprisonné par une autorité ou un système, comme par une puce à laquelle il est impossible d’échapper. Tu peux te sentir puissant(e) dans le manteau protecteur de ton propre être vigoureux. Les systèmes sociaux et scolaires qui sont trop orientés sur la limitation et sur le pouvoir s’autodétruiront. Il est bon de guider quelqu’un dans la vie, mais on ne peut pas le faire aux dépens de sa nature, en la restreignant. Il  est nécessaire d’apprécier l’aspect affectif, intuitif, créatif d’une part et l’aspect « rationnel » d’autre part, d’une façon équilibrée, pour que quelqu’un ne soit pas consumé sur place par le feu (symbolisé par la morsure). Toutes ces belles énergies : ne les jette plus comme des perles aux pourceaux, ne donne plus ton sang aux poux ! »

Pour l’instant, les poux ne sont pas revenus et pourtant, il y en avait plein cette semaine  à l’école ; Elle a aussi participé à une pyjama-partie avec une dizaine d’enfants… et  rien ! D’autre part, le fait d’avoir mis en avant ce gros chagrin qui la minait profondément et dont elle n’avait pas conscience, lui a permis de se sentir mieux .

Je pourrais dire « Merci à vous les poux »… Mais bon, je n’ai aucune envie de les voir revenir !