VOULOIR AVOIR RAISON

Dans www.vivresestalents.fr, Marie Christine Provost parle du fait d'avoir raison de du fait que cela demande beaucoup d'énergie. Grâce à l'abandon de ce comportement, elle a pu devenir plus zen et plus détendue
Avoir raison demande beaucoup d’énergie !

J’ai fait cela par le passé. J’insistais lourdement pour avoir raison…. Or, je me suis aperçue que cela me demandait une énergie considérable et qu’au final, ce n’était pas très satisfaisant.

Sur l’instant, si bien sur : j’avais le sentiment d’avoir gagné (quoi ?).

  Mais en y repensant après, je pouvais ressentir une insatisfaction. La relation avec la personne n’avait pas été aussi fluide et légère que je l’avais fondamentalement souhaitée  et en fait, d’avoir eu raison ne changeait pas vraiment ma vie ni celle de la personne en question.

Assez vite, j’ai décidé de lâcher prise et de laisser aller même si parfois au fond de moi, je trouvais que la personne exagérait ou en « faisait un peu trop.

J’ai été étonnée du résultat : quelle énergie j’ai récupérée et quel bien-être aussi.

Si parfois je sens que je m’accroche ou que je pourrais le faire, immédiatement je renonce à poursuivre cela car j’ai pu  constater que les gains obtenus (au niveau bien-être, clarté, paix intérieure) étaient nettement supérieurs aux désagréments.

Une amie et moi échangions sur ce sujet il y a déjà quelques années. Elle me disait combien auparavant elle agressait littéralement les gens afin qu’ils adoptent son point de vue et qu’elle pouvait aller jusqu’à créer de gros conflit si cela ne se réalisait pas.

Dans www.vivresestalents.fr, Marie Christine Provost parle de la puissance du lâcher prise et combien finalement c'est facile de ne pas vouloir avoir raison.
La puissance du lâcher-prise !

En cessant ce fonctionnement, elle a, en plus d’une sérénité sans égal,  également été libérée d’un grand nombre de kilos qui la « plombaient » littéralement et contre lesquels elle se sentait impuissante depuis très longtemps.

Et vous,

Avez-vous parfois l’impression que vous vous accrochez à avoir raison ?

Avez-vous vu ou ressenti l’impact que cela avait dans votre vie ?

Laissez votre témoignage dans les commentaires ci-dessous.

Je vous souhaite le meilleur !