Se poser les bonnes questions

Notre cerveau est programmé pour répondre aux questions que nous nous posons. C’est AUTOMATIQUE. Nous n’avons aucun effort à faire pour cela, il le fait tout seul.

Sachant cela, il est nous est aussi facile de choisir des questions dont les réponses vont nous permettre de nous sentir bien, que l’inverse. C’est d’ailleurs ce second choix que nous faisons le plus souvent, de manière inconsciente la plupart du temps.

Par exemple : j’ai mal à l’épaule ! Les premières phrase qui viennent à l’esprit sont  « Pourquoi ai-je cette douleur ? Pourquoi à cet endroit ? Qu’est ce que j’ai fait qui a déclenché cela ? »

Immédiatement, notre cerveau va chercher la réponse à ces questions, et nous allons donc « focaliser » notre pensée, de façon inconsciente, sur cette douleur.

Nous pourrions formuler nos questions différemment : « Pourquoi est-ce que je fais pour que ma santé devient meilleure de jour en jour ? » . Dites cette phrase avec un sentiment d’émerveillement. Sous entendu, : « Waohh, c’est magnifique et extraordinaire, que j’arrive à développer cette santé parfaite jour après jour ! ». Et là, de la même façon votre cerveau va chercher la réponse…  Cette question va vous permettre de vous sentir bien et de vous centraliser sur vos ressources, vos potentiels… alors que la première va plutôt vous ‘tirer en arrière » et vous mettre en relation avec le manque.

je vous rappelle que nous faisons exister ce sur quoi nous portons notre attention. Nous la concentrons sur le manque, nous le créons ; nous nous concentrons sur l’abondance, nous la manifestons encore plus dans notre vie….

 

Voici quelques exemples de questions positives :

– Comment est-ce que je fais pour être si créatif ?

– Pourquoi suis-je de plus en plus dans la prospérité ?

– Pourquoi mon intuition se développe-t’elle de  plus en plus de façon extraordinaire ?

– Comment fait mon corps pour mincir (ou prendre du poids) si facilement ?

– Je me demande quelles solutions parfaites vont se manifester pour cette situation (nommez-là) alors que j’ai des doutes et des angoisses quant au résutat !

– Je me demande comment je fais pour toujours attirer le meilleur même si au départ je ne sais pas forcément de quoi ilsera fait (le meilleur)

– etc.

 

Au final :

Cela demande une gymnastique, du moins au début de changer le contenu des questions que nous posons. Cela va vous demander d’être attentif aux conversations que vous avez (dans votre tête où avec quelqu’un) et de reformulez. Auparavant, vous allez peut être devoir prendre le temps de ressentir dans quelle énergie vous met tel type de question : est-ce qu’elle m’aide à me sentir mieux ? Me donne de l’énergie ?Ou au contraire me fatigue et me rend morose ? La sensation peut être très subtile, du moins au début… Plus vous l’utiliserez plus vous aurez des effets positifs de cette pratique.

Alors, comment allez-vous rendre magique cette belle journée ?

 

2 réflexions au sujet de « Se poser les bonnes questions »

    1. Merci Danielle pour ce message encourageant. Il est m’est précieux de savoir que ce que j’écris apporte du bien aux personne qui lisent le blog. Belle journée à vous !

Les commentaires sont fermés.