Regarde moi quand je te parle !

Peut être avez-vous déjà entendu une personne (en général un adulte) dire cela à une autre (un enfant le plus souvent).

Or,  ce n’est pas toujours une bonne idée.

En effet,  les gens ont diverses façons d’appréhender le monde.

  • Certaines personnes sont visuelles, elles ont besoin d’avoir des images pour comprendre (elles peuvent les créer mentalement plus ou moins facilement).
  • D’autres sont auditives : elles appréhendent le monde par le son. Et pour cela elles ont besoin d’entendre ce qu’il en est ;
  • D’autres encore sont kinesthésiques : elles ressentent les choses (ce sont les personnes qui ont besoin de vêtements confortables par exemple).

Il est possible qu’une personne ait les 3 accès : visuel, auditif et kinesthésique et cela d’une manière équilibrée.

Mais il est possible qu’une personne en ait un plus développé que les autres.

Une personne majoritairement auditive se mettra de profil pour tendre l’oreille (gauche le plus souvent)  pour bien entendre ce que lui dit son interlocuteur.

C’est pourquoi, si vous parlez à une personne auditive en lui disant « Regarde moi quand je te parle »  l’impact de ce que vous lui direz sera moins fort.  Car en vous regardant elle  vous « entendra » moins.

C’est important, à mon sens, de savoir cela car cela permet de comprendre des situations qui pourraient sembler « bizarres » ;

Je vous donne un exemple :

Nous  étions, mon mari et moi, invités chez des amis à moi. C’est la première fois que mon mari les rencontrait (donc ils ne connaissaient pas son comportement). Mes deux amis et moi avons bavardé à bâtons rompus  toute l’après-midi. Pendant tout ce temps,  mon mari était de profil, les bras croisés,  et n’a pas  jeté un seul regard sur nous.

En fait son attitude aurait pu passer pour très impolie car il donnait l’impression de ne rien avoir à faire là et que notre conversation ne l’intéressait absolument pas.

Lors de notre retour, je lui ai demandé :

« Tu as passé une bonne journée ?

– Super ! j’ai vraiment apprécié la conversation, tes amis sont formidables ! »

En fait il s’était mis « en auditif » toute la journée et au niveau comportemental, son attitude aurait pu passer pour impolie tant il était plongée dans la conversation à sa façon(tourné sur le coté, les bras croisés).

Or, une personne visuelle a besoin que son interlocuteur la regarde pour se sentir entendue !

Vous imaginez  la difficulté relationnelle  quand les personnes n’ont pas les codes.

En ce qui me concerne, j’ai besoin que mon mari me regarde quand je lui dis quelque chose d’important (alors que je sais qu’il entend mieux s’il ne le fait pas).

Du coup, je lui ai demandé de faire attention à cela. Ce qu’il fait avec plaisir. Il me regarde de temps en temps tout en étant de profil.

Je lui ai aussi suggéré de penser à regarder de temps en temps son interlocuteur, surtout dans le cadre de son travail. Car si c’est une personne visuelle elle pourrait avoir l’impression qu’il n’a rien écouté et surtout qu’il n’en a rien à faire de ce qu’elle vient de dire, ce qui n’est pas le cas !

Alors, regarde-moi quand je te parle ! Oui, mais ce n’est pas l’idéal pour tout le monde !

Je vous souhaite une belle semaine !