Faire, avoir et être ou Etre, avoir et faire ? Que choisissez-vous ?

La nouvelle énergie qui s’annonce sur terre nous demande de changer notre fonctionnement. Par le passé, nous faisions des choses pour avoir ce dont nous avons besoin pour pouvoir être ce que nous désirions.
C’était donc dans le sens FAIREAVOIRÊTRE
Exemple : je fais un travail pour avoir de l’argent et être libre (ou en sécurité, ou reconnu, ou …)
La nouvelle énergie nous demande de changer cela et même carrément d’inverser ce processus. Il s’agit pour nous maintenant, d’être qui nous voulons être, de faire ce qu’il faut pour avoir ce que nous voulons.
Le sens est donc ÊTRE – FAIRE AVOIR
La question à se poser est :
« Qu’est ce que je veux être ? »
Beaucoup de personne de ma connaissance ne peuvent pas y répondre et moi-même j’ai mis des années.
Si vous savez ce que vous ne voulez pas, c’est facile, prenez l’opposé. Par exemple : vous ne voulez pas être colérique, peut-être voulez vous être une personne de paix ? Ou une personne sereine ?

Imaginez une fée avec sa baguette magique qui vous dit :
« Tu peux être tout ce que tu désires, il n’y a aucune limite d’aucune sorte : tu as tous les moyens matériels et financiers que tu désires, tu n’as pas à tenir compte de ta famille, de ton conjoint, de tes amis, voisins et autres, c’est uniquement de toi dont il s’agit. Tu peux voyager partout où tu le désires… Bref, le monde est à tes pieds… Qu’est ce que tu veux ÊTRE ? »
Attention, la réponse doit répondre à Etre et non pas à Avoir. Elle peut être du style :
« Je veux être libre, en relation avec tous, en paix, en parfaite santé physique et morale, reconnu(e), en sécurité… »
Vous n’avez peut-être pas beaucoup de réponses qui se manifestent à vous lorsque vous vous posez cette question (Ne vous inquiétez pas, cela a été mon cas pendant de longues années). Dans ce cas, posez –la à partir du verbe avoir.
Imaginez toujours cette même fée avec sa baguette magique qui vous dit :
« Tu peux avoir tout ce que tu désires, il n’y a aucune limite d’aucune sorte : tu as tous les moyens matériels et financiers que tu désires, tu n’as pas à tenir compte de ta famille, de ton conjoint, de tes amis, voisins et autres, c’est uniquement de toi dont il s’agit. Tu peux voyager partout où tu le désires… Bref, le monde est à tes pieds… Qu’est ce que tu veux AVOIR Pour ÊTRE qui ? »
Par exemple : Je voulais absolument une maison au bord de la mer. Cette habitation devait être lumineuse, agréable à vivre, facile à entretenir ».
J’ai fait cette sorte de demande à l’univers – et j’ai d’ailleurs été exaucée – . Voyons ensemble ce qui se « cachait » derrière ce souhait :
* Je voulais absolument une maison au bord de la mer : pour être (on peut remplacer ce verbe par sentir : me sentir…) reliée à la nature et à l’océan.
* Pour être (me sentir) régénérée par cette énergie particulière.
* Pour être au calme, dans un environnement doux et paisible.
* Cette habitation devait être lumineuse, agréable à vivre, facile à entretenir : Pour être dans la clarté, dans le confort, me sentir libre, me sentir riche et abondance dans cette maison…
Ceci est un exemple qui me concerne, tout le monde n’a pas les mêmes envies ni les mêmes aspirations…
POSEZ-VOUS TOUJOURS LA QUESTION :
« Est-ce que mes pensées, mes paroles, mes actions me dirigent vers mon but… ou pas ? »
Ensuite nous avons le libre arbitre pour concentrer notre énergie :
là ou nous voulons aller
– ou dans la direction opposée.
Il s’agit de notre choix.
Je voulais absolument une maison au bord de la mer. C’était vital pour moi ! Facile me direz-vous et je vous entends déjà :
« Moi je ne peux pas parce que j’ai des contraintes de travail, famille ou autre… » . Je le conçois mais en ce qui me concerne, je mets mon intention sur ce que je désire et ensuite, tout ce met en place pour que j’obtienne le résultat.
Nous habitions il n’y a pas si longtemps, dans la région Nantaise mais je ne m’y sentais pas « chez moi » bien que pourtant, ce soit très agréable. Nous vivions dans notre propre maison écologique, en ossature bois.
Au bout de quelques temps, j’ai vu combien la Bretagne et la mer me manquait. J’ai donc placé en moi l’intention de retourner vivre dans cette région et au bord de la mer. Puis j’ai lâché prise et laissé l’univers s’occuper de ma demande.
Nous venions d’aménager dans cette nouvelle maison depuis une semaine quand mon mari a changé de travail. Il a commencé cette nouvelle profession un 4 juillet. Mi-décembre de cette même année, moins de 6 mois après avoir démarré cette activité, mon conjoint m’annonce qu’il pourrait avoir un poste à Quimper, dans le Finistère sud (en Bretagne donc).
Et c’est là qu’il a fallu que je sois cohérente avec mon choix. Nous venions d’aménager dans cette nouvelle maison … Qu’allais-je choisir ? Je me suis intériorisée et posée la question :
« Qu’est ce que je veux VRAIMENT ? »
La réponse a été nette :
« Vivre en Bretagne, avec ma famille, au bord de la mer ! »
Et j’ai dit à mon mari : « Vas-y, si c’est ton désir… Moi c’est vraiment ce dont je rêve ! »
En mars de l’année suivante, soit neuf mois après ses débuts dans l’entreprise, il était muté à Quimper. Le reste de la famille l’a suivi en octobre de la même année.
Par rapport à tout cela, je suis restée cohérente et tout c’est ajusté ensuite. Et c’est là que souvent beaucoup échouent. Ils veulent quelque chose (pour être…) mais ensuite font des actions inverses à leur désir.
En ce qui me concerne, voulant une maison près de la mer, j’ai placé cette intention en moi. Et c’est dans des villes côtières que je me suis promenée pour « sentir » l’ambiance de tel ou tel endroit qui pourrait m’inspirer. Je n’ai pas fait mes recherches en ville ni en centre Bretagne…
Bien sur, cela m’a demandé de renoncer à notre nouvelle maison et de repartir en location. Cela nous a permis de vivre quelques aventures avec tout cela mais cela en valait vraiment le coup.
Tous les matins, je suis dans la gratitude et l’abondance. Me réveiller dans cette maison, dans cette région avec ma famille autour de moi, est un pur bonheur… Je me sens tellement riche !
Donc, à vous !
« QU’EST-CE QUE VOUS VOULEZ VRAIMENT ?
POUR ÊTRE QUOI ? »
Belle abondance à tous !