Vidéo ho oponopono

Cette vidéo est belle  et merveilleuse à écouter.

Je vous suggère de la mettre en fond musical sur votre ordinateur par exemple ou dans votre pièce à vivre. Elle va permettre à l’énergie de la pièce de monter en vibrations et au nettoyage cellulaire de se faire facilement, de façon saine et positive pour le bien de tous – c’est l’intention que je mets dans tout ce que je fais, et je voulais la partager avec vous-

4 réflexions au sujet de « Vidéo ho oponopono »

  1. qu’est-ce qu’elle est belle cette vidéo, merci pour ce partage, je découvre le ho oponopono, j’aime cette philosophie de vie, je vais la mettre en pratique dans mon quotidien:). Votre blog a été rajouté dans mes favoris!

    1. Merci Alice
      Il est vrai que cette vidéo est très inspirante, je suis ravie qu’elle vous ai plus. Merci de m’avoir rajouté dans vos favoris. Belle abondance à vous

  2. Bonjour Marie-Christine,

    Je vous remercie pour ce partage.
    J’essaie depuis 6 mois la pratique du ho’hoponopono car pour faire court j’ai un karma de relation chargé et bien qu’étant plutôt une personne agréable, serviable plutôt de bonne compagnie je rencontre nombre de personnes qui déploient contre moi beaucoup d’agressivité, de méchanceté de jalousie…donc je sais plutôt longtemps que je dois nettoyer mes mémoires par le biais de nombreuses techniques. Puis j’ai découvert le ho’ponopono et là dans la mesure où à nouveau j’ai à supporter des relations non apaisées alors je n’hésite pas à l’utiliser. Quand on essaie d’appliquer cette méthode doit-on dire le nom de la personne et dire le mot ho’ponopono peut-il se substituer aux 4 phrases ?

    Je vous remercie pour votre réponse. Tout de bon pour vous.

    1. Bonjour Léha
      Il me semble que le ho oponopono est le nom de cette pratique donc en ce qui me concerne je pense à la personne concernée et en même temps je lui dis mentalement : « je suis désolée, pardonne-moi, je t’aime, merci » avec cette intention en arrière plan :
      « je suis désolée » car je t’en veux, je t’ai critiquée, jugée, invalidée…. alors que tu n’y est pour rien puisque c’est moi qui porte cette « blessure » que tu me montres.
      « Pardonne-moi » idem : pour tout ce que je te fais subir comme hargne, colère… suite à ce que tu déclenches en moi
      « Je t’aime » car en fait, tu es une partie de moi qui souffre. La personne me montre cela et je dis je t’aime à cette partie de moi qui souffre et à la personne qui me montre cette souffrance.
      « Merci » car tu as choisi de en tant que personne d’être le révélateur de ma propre souffrance et grâce à toi, je peux m’en libérer. Donc merci pour ce cadeau exceptionnel !

      Voila Léha comment je procède. Maintenant je ne détiens pas forcément la vérité et si vous sentez que votre façon de faire vous libère c’est qu’elle est bonne pour vous. Je ne prononce pas le mot ho oponopono mais il est vrai que le champ morphique (son champ énérgétique si vous préférez) de cette pratique a beaucoup grandi et donc peut être qu’en prononçant simplement son nom cela suffit pour se brancher totalement dessus et en recevoir tous les effets.
      Belle continuation à vous !
      Je vous souhaite le meilleur

      Cordialement

Les commentaires sont fermés.