Challenge co-création ho oponopono

JE VOUS AIME  – PARDON – JE M’EXCUSE- MERCI

JE VOUS AIME  – PARDON – JE M’EXCUSE – MERCI

JE VOUS AIME  – PARDON – JE M’EXCUSE – MERCI

 

 

 

 

Nous sentons que le monde actuel ne va pas bien : il n’y a qu’à regarder les titres dans les journaux et sans aller jusque là, on peut s’apercevoir que les gens autour de nous de se sentent pas très bien. Beaucoup sont énervés, fatigués, stressés…

 

Vous savez que tout est dans tout : ce que nous voyons à l’extérieur de nous est ce qui est présent à l’intérieur de nous !

Nous savons aussi que l’effet de groupe est très puissant et que lorsque le nombre de personne atteins un seuil appelé masse critique, toute  planète peut basculer dans le positif. (Voir l’expérience du 100ème singe, dans un autre article du blog)).

Je propose, afin que  nous fassions une différence pour la planète (et du coup pour nous aussi) en pratiquant ensemble, quotidiennement pendant minimum

15 minutes par jour le Ho oponopono et ce

jusqu’au 31  août 2011.


Que nous puissions faire une différence et nous réunir suffisamment pour faire « basculer » la planète définitivement vers le positif pour tous !


Le ho o’ponopono  est une méthode très efficace et très puissante, qui  permet de guérir en nous toutes les mémoires, tous nos comportements, pensées, croyances erronées… qui ont permis à la réalité que nous vivons de ce manifester. Si nous  transformons cela à l’intérieur de nous, cela ne pourra plus exister à l’extérieur… et les effets seront d’autant plus puissants que nous serons nombreux à le faire.

Histoire du Ho-oponopono :

Il s’agit de l’histoire d’un médecin qui a travaillé pendant quatre ans à l’hôpital d’Hawaï, dans un service où étaient soignés des malades mentaux criminels.

Ce travail était très difficile : par peur des agressions, le personnel marchait dos au mur. Il y avait beaucoup d’absentéisme dû aux pénibles conditions de travail.

Quelques mois après l’arrivée de ce médecin,  les malades allèrent mieux. Ceux qui étaient sous camisole chimique virent leur traitement s’alléger. Certains purent même être libérés. Le personnel avait de plus en plus de plaisir à venir travailler et le taux d’arrêt maladie diminua nettement.

« Docteur, comment avez-vous fait pour soigner ces personnes ? Vous n’êtes même pas allé les voir !

– J’ai guéri en moi la partie qui les avait fait exister !

– Comment ?

– Tout est dans tout, donc en guérissant en moi cette partie malade – représentée par ces personnes – la réalité c’est manifestée à l’extérieur par leur guérison.

Tous les jours, je m’asseyais devant chaque dossier et je répétais inlassablement : « Merci, pardon, je vous aime »

– C’est tout ?

– C’est tout ! »

J’ai trouvé cette information  -en français- sur http://amourdelumiere.fr – Site en anglais de l’auteur Joe Vitale : http://mrfire.com

 

J’utilise cette pratique très souvent et je la trouve extraordinaire. A mon sens, cela signifie que nous avons la responsabilité totale de nos créations. Nous avons un pouvoir de création sur tout ce qui se passe : dans notre vie, notre environnement et même sur notre terre. Nous pouvons agir  par rapport à toutes les situations extérieures qui nous font souffrir : la situation nucléaire au Japon, la violence, la pollution…

 

IL suffit simplement de guérir en nous les vibrations, les mémoires qui manifestent cela dans notre quotidien.

Cela fonctionne même si vous ne savez pas de quoi il s’agit. Vous n’avez pas besoin de conscientiser le problème pour que obtenir des résultats.


Cependant, en ce qui me concerne, j’aime parfois avoir la compréhension de ce que je vis (cela permet à mon cerveau gauche de se sentir impliqué) :

Je regarde la situation, ou la personne qui me trouble. Je distingue précisément de quelle émotion il s’agit et ce qu’elle me montre. Ensuite, je guéris en moi la partie qui souffre, en la remerciant sincèrement du fond du cœur. Je dis les mots suivants : « Je vous aime, pardon, je m’excuse » à la partie de moi qui souffre. Au bout d’un moment, je superpose l’image de la situation ou de la personne « responsable » de ma souffrance. J’associe ma partie intérieure qui souffre avec l’image créée et je continue : « Je vous aime, pardon, je m’excuse ». Très rapidement, la situation s’apaise totalement.

 

Je dis « Je m’excuse » car en général j’ai jugé la personne ou la situation, alors que j’avais la même problématique.

 

Un exemple pour expliquer cet exercice :

Il y a environ deux semaines, alors que depuis quelques jours je me sentais agitée intérieurement, nous avions, une cérémonie à l’église pour la communion d’une nièce. S’assieds alors à coté de moi, une femme très agitée, qui bougeait en permanence, me poussait même pour mieux voir la cérémonie.  J’étais un peu lasse ce jour là et la dernière des choses dont  j’avais envie, c’est de me faire « secouer » comme cela. D’autant que cette femme avait un sac en plastique dans les mains et que celui-ci n’arrêtait pas de crisser sous ses doigts car elle le malaxait en permanence.

Bref, la première chose qui m’est venu à l’esprit c’est que cette femme me dérangeait et que j’aurais bien aimé :

–          Qu’elle aille s’asseoir ailleurs

–          Et si elle ne le faisait pas qu’elle se pose et surtout cesse de me pousser et de malaxer ce fichu sac…

Tout à coup, je me suis aperçue que cette femme agitée matérialisait mon côté intérieur agité. Je me suis fait la réflexion suivante :

« Si l’agitation de cette femme représente mon agitation intérieure… je suis quand même très remuée intérieurement »

Immédiatement, je me suis mise à faire le Ho o ponopono et à me dire

« Je vous aime, pardon, je m’excuse, merci »

Cela s’adressait à cette femme extérieure à moi mais aussi à toute mon agitation intérieure. Miraculeusement, 5 minutes après avoir commencé le ho’oponopono, cette femme a posé son sac, s’est calmé et a cessé également de me pousser.

 

En résumé, dès que quelque chose ou quelqu’un me met mal à l’aise, pour une raison connue ou inconnue, je pratique cette méthode. Je l’utilise même si je n’ai pas d’objectifs conscients à y appliquer car je sais qu’elle agit en profondeur, même si on ne sait pas sur quoi exactement ! De toute façon nous avons tellement d’histoires conscientes et inconscientes en nous, sans parler des histoires familiales et collectives que nous transportons… Il y a de quoi faire…Mais le ho oponopono permet une libération très rapide et très douce !

 

Alors à vous !

Je vous invite à laisser votre nom dans les commentaires pour associer votre énergie à celle de groupe.

Vous pouvez aussi rajouter les résultats que vous aurez obtenus dans votre vie à partir du moment où vous avez commencé le ho opoponopono !

SVP, faites circuler cette information au plus grand nombre, que nous puissions vraiment atteindre la masse critique qui fera effet de levier !

Belle abondance à tous !

 

15 réflexions au sujet de « Challenge co-création ho oponopono »

  1. Je suis ok pour participer au challenge, sans contrainte d’horaire c’est très bien.
    Je nous espère très nombreux dans cet élan pour la planète!!! et pour nous même. Gisèle

  2. Ho oponopono fait partie de ma vie depuis plusieurs mois je le pratique de facon simple en le disant en le chantant en hawaïen en français en anglais pour des situations des lieus par rapport à des relations familiales travail relationnel à des événements et je vois des changements avoir lieu apaisant harmonieux

  3. Le ho’oponopono m’apporte beaucoup. Il me permet de me sentir responsable de ma vie et je sens déjà des changements dans mon énergie. Je me sens mieux, plus détendue, plus sereine !

  4. Une semaine de pratique, je trouve cela très puissant. Face à des flots d’ émotions et sensations importants provenant de mémoires, cette pratique m’ apporte beaucoup d’apaisement et de paix.

  5. Une belle initiative pour tous ceux qui veulent s’engager concrétement pour notre planète et qui ne savent que faire ni par où commencer.
    Simple à appliquer, efficace.
    Nous n’avons plus d’excuses

  6. Je connais et pratique la méthode Ho’oponopono depuis quelques mois maintenant.C’est vraiment un outil puissant et efficace mis gracieusement à notre disposition et je suis ravie de participer à ce challenge dans l’intérêt de tous ,y compris de moi-même ,et de notre belle planète,et pourquoi pas ,de l’univers…

    1. Merci Catherine pour ce témoignage. C’est vrai que c’est un outil extraordinairement puissant, à la portée de tous. Il permet de transformer tout en douceur des parties sombres que nous portons. Je suis moi-même « emballée » par le résultat : plus de légèreté, plus de tonus, un meilleur sommeil… Ce que j’aime particulièrement : nul besoin de conscientiser toutes nos parties discordantes, seules celles qui ont besoin d’un accompagnement en conscience nous sont révélées alors que les autres se transforment en douceur.
      Merci à tous les co-créateurs.
      Belle abondance à tous

  7. Bonjour,
    Je viens de recevoir le message de diffusion par une amie.
    Je vous rejoint et vais pratiquer le Ho’oponopono – ce bel élan d’énergie de guérison et de meilleures vibrations pour soi d’abord, mais surtout la planète et tout ce qui nous environne.

    JE VOUS AIME – PARDON – JE M’EXCUSE

  8. bonjour, caroline lasseron. je vous rejoints, car c’est une méthode que j’ai mise en pratique il y a quelques semaines, et déjà j’observe une plus grande sérénité dans ma vie et beaucoup de portes commencent à s’ouvrir………..le bonheur grandit dans ma maison!

    1. Je vous comprends, Caroline. Bienvenue parmi nous !
      Je m’aperçois aussi que je vis plus de joie dans mon quotidien !

Les commentaires sont fermés.